Analysez les en-têtes de réponse HTTP en ligne

Vérifier les en-têtes de sécurité HTTP security headers

Vérifiez la sécurité de votre site web en analysant les en-têtes de sécurité HTTP. Découvrez si vos en-têtes HTTP security headers sont correctement configurés pour protéger votre site contre les vulnérabilités en ligne et renforcez la confiance de vos utilisateurs en assurant une expérience de navigation sécurisée.


Un outil puissant pour garantir une sécurité optimale

Quel impact sur la sécurité HTTP ?

Il est essentiel de vérifier les en-têtes de sécurité HTTP pour protéger vos infrastructures, éviter le blocage de vos e-mails, maintenir une excellente réputation en ligne et garantir des performances optimales de votre site web ou de votre serveur.

Surveillance de la sécurité

La surveillance des en-têtes de sécurité HTTP peut vous protéger contre les activités malveillantes.

Gestion de la réputation en ligne

Contrôlez la réputation de vos services. Des en-têtes de sécurité HTTP corrects signifient des services de qualité.

Optimisation de la délivrabilité des e-mails

Les fournisseurs de boîtes de réception peuvent bloquer les e-mails provenant d’adresses IP avec des en-têtes de sécurité HTTP problématiques.

Optimisation des performances

Assurez des performances optimales. Des en-têtes de sécurité HTTP adéquats sont essentiels pour éviter d’affecter les performances de vos services.

Vérification des en-têtes de sécurité HTTP en ligne gratuit

Pourquoi analyser les en-têtes de sécurité HTTP d’un site internet ?

Hellotools vous propose un outil pour vérifier les en-têtes de sécurité HTTP de vos sites web. Il vous permettra de vérifier la présence et la configuration correcte des en-têtes de sécurité suivants : X-XSS-Protection, X-Content-Type-Options, X-Frame-Options, Strict-Transport-Security, Content-Security-Policy, Referrer-Policy, Permissions-Policy, Expect-CT et X-Permitted-Cross-Domain-Policies. Dans un monde où la sécurité en ligne est de plus en plus importante, notre outil est indispensable pour vous aider à protéger vos sites web contre diverses attaques et vulnérabilités.

Outil pour vérifier les en-têtes de sécurité HTTP en ligne

Notre outil pour vérifier les en-têtes de sécurité HTTP est adapté dans les cas d’utilisation suivant :

Développement web : Les développeurs web utilisent souvent des vérificateurs d’en-têtes de sécurité pour s’assurer que leurs sites web sont correctement protégés.

Audit de sécurité : Les auditeurs de sécurité utilisent des outils pour vérifier les en-têtes de sécurité pour identifier les vulnérabilités potentielles dans les sites web qu’ils auditent.

Optimisation : Pour les administrateurs de sites web, l’analyse des en-têtes de sécurité permet de vérifier si un site web respecte les meilleures pratiques en matière de sécurité web.

Comment utiliser notre outil pour vérifier vos en-têtes de sécurité HTTP, c’est simple saisissez l’URL de votre site web directement sur la zone. Et les informations s’afficheront en dessous.

L’Analyse des en-têtes de sécurité HTTP est indispensable pour les professionnels du web et tous ceux qui travaillent avec des sites web. Il permet de respecter les meilleures pratiques en matière de sécurité web, d’optimiser vos sites web et d’améliorer la qualité de la sécurité de vos sites web en veillant à leur protection contre diverses attaques et vulnérabilités.

Ce qu’il faut savoir

Questions fréquemment posées

L’en-tête X-XSS-Protection est un outil essentiel pour renforcer la sécurité d’un site web contre les attaques de Cross-Site Scripting (XSS). Ces attaques surviennent lorsque des acteurs malveillants injectent des scripts malicieux dans des pages web vues par d’autres utilisateurs. L’en-tête X-XSS-Protection, lorsqu’il est activé et configuré correctement, indique au navigateur de détecter et de bloquer ces injections de script.

En particulier, lorsqu’un navigateur compatible reçoit l’en-tête X-XSS-Protection avec la valeur ’1; mode=block’, il active un filtre XSS qui analyse les pages web pour détecter des attaques XSS. Si une attaque est détectée, le navigateur ne charge pas la page. Au lieu de cela, il bloque la page et affiche une alerte de sécurité, empêchant ainsi l’exécution du script malveillant. Cela offre une ligne de défense supplémentaire au-delà des mesures de sécurité déjà présentes sur le site web, comme la validation et l’assainissement des entrées côté serveur.

Toutefois, il est important de noter que l’en-tête X-XSS-Protection n’est pas une solution complète en soi. Il fonctionne principalement sur les navigateurs plus anciens, comme les versions antérieures d’Internet Explorer, et peut ne pas être pris en charge ou nécessaire dans les navigateurs modernes qui ont leurs propres mécanismes de protection intégrés contre les attaques XSS. En conséquence, son utilisation doit être considérée comme une partie d’une stratégie de sécurité web plus vaste qui comprend également d’autres pratiques, telles que l’implémentation de l’en-tête Content-Security-Policy (CSP) pour une protection plus robuste et moderne contre les attaques XSS.

L’en-tête X-Content-Type-Options, avec sa directive la plus courante ’nosniff’, joue un rôle crucial dans la prévention des attaques de sécurité liées au type MIME (Multipurpose Internet Mail Extensions) dans les navigateurs web. Cette en-tête aide à atténuer les risques associés au "MIME type sniffing", où le navigateur tente de deviner le type de contenu d’une ressource, plutôt que de s’en tenir au type de contenu déclaré par le serveur.

Lorsque l’en-tête X-Content-Type-Options est défini sur ’nosniff’, il indique au navigateur de ne pas essayer d’interpréter le contenu d’une manière différente de celle spécifiée par le type de contenu de la réponse. Cela signifie que si, par exemple, un serveur envoie une ressource avec un en-tête Content-Type indiquant ’text/plain’, mais que le contenu ressemble à du JavaScript, le navigateur ne l’exécutera pas comme du JavaScript. Cela empêche les attaquants de tromper le navigateur pour qu’il exécute du code malveillant sous un type de contenu masqué.

Cette protection est particulièrement importante car les attaquants peuvent exploiter le sniffing de type MIME pour contourner les contrôles de sécurité du navigateur. Ils peuvent, par exemple, charger un script malveillant en le déguisant en une ressource inoffensive comme une image ou un style CSS. En forçant le navigateur à se conformer strictement au type de contenu déclaré, l’en-tête X-Content-Type-Options contribue à prévenir ces attaques et à renforcer la sécurité globale de la navigation web.

Il est donc recommandé d’utiliser cet en-tête dans toutes les réponses serveur contenant des ressources téléchargeables, en tant que partie intégrante de la stratégie de sécurité globale d’un site web. Sa mise en œuvre contribue à assurer que le contenu est traité de manière appropriée par le navigateur, réduisant ainsi le risque d’exécution de contenu malveillant.

L’en-tête X-Frame-Options est un mécanisme de sécurité essentiel pour prévenir les attaques de type "clickjacking", où un attaquant utilise une frame (iframe) pour superposer une page web malveillante sur une autre page légitime. Ces attaques trompent l’utilisateur en lui faisant cliquer sur des éléments de l’interface utilisateur qui peuvent déclencher des actions indésirables, comme partager des informations personnelles ou accepter des modifications dans un compte en ligne.

L’en-tête X-Frame-Options permet aux développeurs web de contrôler si leur site peut être intégré dans des frames ou des iframes sur d’autres sites. Il existe principalement trois directives pour cet en-tête :

1. **DENY** : Aucun site, y compris le site lui-même, ne peut intégrer la page dans une frame. Cela fournit la protection la plus stricte contre le clickjacking.
2. **SAMEORIGIN** : Seul le même site d’origine peut intégrer la page dans une frame. Cette option permet l’utilisation de frames pour la navigation interne au site tout en bloquant les tentatives externes.
3. **ALLOW-FROM uri** : Seul le site web spécifié dans l’URI peut intégrer la page. Cette directive offre un contrôle plus granulaire mais n’est pas prise en charge par tous les navigateurs.


En empêchant les attaquants de placer discrètement une page transparente ou opaque sur une page légitime, l’en-tête X-Frame-Options protège les utilisateurs contre les clics involontaires qui pourraient compromettre leur sécurité. Son utilisation est une pratique courante pour renforcer la sécurité des applications web, en particulier pour les pages qui incluent des informations sensibles ou des fonctionnalités importantes.

Bien que cet en-tête soit un outil puissant, il est important de le combiner avec d’autres stratégies de sécurité, comme l’utilisation de l’en-tête Content-Security-Policy, pour une protection plus complète contre une variété de menaces web.

L’en-tête HTTP Strict-Transport-Security (HSTS) est un mécanisme de sécurité fondamental pour les sites web, car il renforce l’utilisation de connexions HTTPS sécurisées. En présence de cet en-tête, le navigateur est instruit de ne communiquer avec le serveur qu’à travers des connexions sécurisées, éliminant ainsi la possibilité de charger le site via un protocole HTTP non sécurisé.

Lorsqu’un utilisateur visite pour la première fois un site équipé de HSTS, le serveur envoie l’en-tête HSTS avec la réponse HTTP. Ce dernier indique au navigateur pendant combien de temps (défini par l’attribut ’max-age’) il doit se rappeler que le site doit être accédé uniquement via HTTPS. Si, pendant cette période, l’utilisateur tente d’accéder au site en utilisant HTTP, ou si un attaquant tente de rediriger l’utilisateur vers une version non sécurisée du site, le navigateur forcera automatiquement une connexion sécurisée HTTPS.

Cet en-tête protège contre divers types d’attaques, en particulier les attaques de type "man-in-the-middle" (MITM), où un attaquant pourrait intercepter ou modifier les données échangées entre l’utilisateur et le site web si la connexion n’est pas sécurisée. En exigeant une communication HTTPS, HSTS assure que toutes les données transmises restent chiffrées et inaccessibles aux écoutes indiscrètes ou aux modifications.

Pour maximiser son efficacité, il est recommandé de configurer l’en-tête HSTS avec un ’max-age’ suffisamment long et d’inclure l’option ’includeSubDomains’ si le site possède des sous-domaines, afin que ceux-ci soient également sécurisés de la même manière. Il est également conseillé d’inscrire le site web sur la liste de préchargement HSTS, une liste intégrée aux navigateurs qui force le HTTPS avant même la première visite sur le site.

En conclusion, l’en-tête Strict-Transport-Security est crucial pour la sécurité des sites web, car il garantit que les utilisateurs se connectent toujours au site via une voie sécurisée, réduisant ainsi considérablement le risque d’attaques basées sur des connexions non sécurisées.

L’en-tête Content-Security-Policy (CSP) est un outil de sécurité web puissant et polyvalent, essentiel pour réduire le risque et l’impact des attaques de type Cross-Site Scripting (XSS) et d’autres vulnérabilités similaires. En définissant une politique de sécurité du contenu, CSP permet aux administrateurs de sites web de spécifier quelles sources de contenu sont fiables et comment le contenu peut interagir et être chargé sur leur site.

La principale force de CSP réside dans sa capacité à limiter les sources à partir desquelles divers types de contenu (scripts, CSS, images, etc.) peuvent être chargés. Par exemple, un site peut déclarer que seuls les scripts provenant de son propre domaine (et pas d’un domaine tiers) doivent être exécutés. Cette restriction empêche l’exécution de scripts malveillants injectés par des attaquants, une technique couramment utilisée dans les attaques XSS.

En plus de contrôler les sources de contenu, CSP peut également être utilisé pour imposer d’autres restrictions de sécurité, comme l’interdiction de charger des plugins, l’exécution de scripts inline (scripts directement insérés dans le code HTML) ou l’évaluation de chaînes de caractères comme du code JavaScript. Ces restrictions aident à protéger contre diverses techniques d’exploitation couramment utilisées par les attaquants.

CSP peut également être configuré pour envoyer des rapports à un serveur spécifié chaque fois qu’une violation de la politique se produit. Cette fonctionnalité de reporting permet aux administrateurs de surveiller et de réagir aux tentatives d’attaque, offrant ainsi une visibilité importante sur les menaces potentielles.

En conclusion, l’en-tête Content-Security-Policy est fondamental pour la sécurité d’un site web car il offre un contrôle granulaire sur la manière dont le contenu est chargé et exécuté, contribuant ainsi à prévenir les attaques XSS et d’autres vulnérabilités liées au contenu. Sa mise en œuvre devrait être considérée comme une partie essentielle de la stratégie de sécurité de tout site web moderne.

L’en-tête Permissions-Policy, anciennement connu sous le nom de Feature-Policy, joue un rôle crucial dans la sécurité et la gestion de la confidentialité sur les sites web en contrôlant l’accès aux diverses fonctionnalités et API du navigateur. Cette en-tête permet aux développeurs de spécifier quelles fonctionnalités du navigateur peuvent être utilisées dans leur site web, limitant ainsi l’accès à des fonctionnalités sensibles telles que la caméra, le microphone, la géolocalisation, et d’autres.

L’importance de Permissions-Policy réside dans sa capacité à restreindre les fonctionnalités qui peuvent être abusées par des scripts malveillants. Par exemple, un site peut choisir de désactiver complètement l’accès à la caméra ou au microphone, empêchant ainsi tout script non autorisé de tenter d’accéder à ces ressources. Cela est particulièrement important pour protéger la confidentialité et la sécurité des utilisateurs, en évitant que des fonctionnalités puissent être utilisées à leur insu.

En outre, Permissions-Policy offre un contrôle granulaire sur les origines autorisées à utiliser certaines fonctionnalités. Par exemple, un site peut autoriser les scripts de son propre domaine à accéder à la géolocalisation, tout en bloquant cette même fonctionnalité pour les scripts provenant de domaines tiers. Cette approche est utile pour prévenir les abus de fonctionnalités par des contenus tiers intégrés (comme les widgets ou les publicités).

La mise en œuvre de l’en-tête Permissions-Policy est également bénéfique pour améliorer les performances du site. En désactivant les fonctionnalités inutiles, les sites web peuvent réduire la charge sur le navigateur, offrant ainsi une expérience utilisateur plus rapide et plus fluide.

En résumé, l’en-tête Permissions-Policy est essentiel pour renforcer la sécurité et la confidentialité sur les sites web. Il permet aux développeurs de contrôler l’accès aux fonctionnalités sensibles du navigateur, de protéger la confidentialité des utilisateurs, d’empêcher l’utilisation abusive de fonctionnalités par des scripts malveillants, et d’optimiser les performances des sites web.

L’en-tête Expect-CT (Certificate Transparency) est un élément crucial pour la sécurité des certificats SSL/TLS, un aspect fondamental de la sécurité sur Internet. Ce mécanisme permet aux sites web de s’assurer que leurs certificats SSL/TLS sont correctement enregistrés et transparents, conformément aux exigences des registres de Certificate Transparency (CT).

La principale fonction de l’en-tête Expect-CT est de demander aux navigateurs de vérifier que les certificats utilisés par un site sont bien présents dans les registres publics de CT. Ces registres sont des journaux publics qui enregistrent tous les certificats délivrés par les autorités de certification. Leur objectif est d’augmenter la transparence et de détecter les certificats mal émis ou malveillants, ce qui peut être un signe d’une attaque de type man-in-the-middle ou d’une compromission de l’autorité de certification.

En activant l’en-tête Expect-CT, les administrateurs de sites web peuvent spécifier une politique qui dicte comment le navigateur doit réagir si un certificat n’est pas conforme aux exigences de CT. Les options incluent le blocage de la connexion ou la génération d’un rapport qui est envoyé à une URL spécifiée, permettant aux administrateurs de détecter et de réagir rapidement aux problèmes de certificat.

L’importance de Expect-CT réside dans son rôle de protection contre les attaques de type man-in-the-middle et de renforcement de la confiance dans l’écosystème des certificats SSL/TLS. En garantissant que les certificats sont transparents et vérifiables publiquement, Expect-CT aide à s’assurer que les communications entre le navigateur et le serveur sont sécurisées et authentiques.

En conclusion, l’en-tête Expect-CT est crucial dans la sécurité des certificats car il contribue à assurer l’intégrité et la transparence des certificats SSL/TLS, des éléments clés pour la sécurité et la confidentialité des communications sur Internet.

L’en-tête X-Permitted-Cross-Domain-Policies joue un rôle important dans la gestion de la manière dont un site web partage ses ressources avec d’autres domaines. Cet en-tête est particulièrement pertinent pour les sites qui hébergent des fichiers Flash ou PDF, qui peuvent charger des données à partir de diverses sources. Il permet de contrôler si et comment les fichiers sur un domaine peuvent être utilisés par d’autres domaines, offrant ainsi une couche supplémentaire de sécurité contre les abus de politique de partage de ressources.

L’en-tête X-Permitted-Cross-Domain-Policies peut prendre plusieurs valeurs, chacune spécifiant un niveau différent de permission pour le partage de ressources entre domaines :

1. **None** : Aucun domaine externe ne peut utiliser les ressources du site. C’est le réglage le plus restrictif et il est utilisé pour bloquer complètement le partage inter-domaines.
2. **Master-only** : Seul le fichier principal crossdomain.xml (situé à la racine du site) est pris en compte pour les politiques de partage inter-domaines.
3. **By-content-type** : Autorise le partage inter-domaines uniquement pour les fichiers servis avec un type MIME explicite pour les fichiers Flash ou PDF.
4. **All** : Permet à tous les fichiers crossdomain.xml sur le site de spécifier des politiques de partage inter-domaines.


L’utilisation de cet en-tête est essentielle pour prévenir les attaques où des ressources d’un site peuvent être abusivement intégrées ou utilisées par des sites tiers sans autorisation. Par exemple, sans restrictions appropriées, un site malveillant pourrait intégrer un fichier Flash d’un autre site et interagir avec lui d’une manière qui compromet la sécurité ou la confidentialité.

En configurant soigneusement l’en-tête X-Permitted-Cross-Domain-Policies, les administrateurs de sites web peuvent s’assurer que leurs ressources ne sont pas utilisées de manière inappropriée par d’autres sites, contribuant ainsi à maintenir l’intégrité et la sécurité de leur contenu et de celui de leurs utilisateurs.